Casting Calls

Appel d’auditions pour

RHINOCÉRITE

Un film de court-métrage écrit et réalisé par Alexandre Loukos
Une production de Lapsus Films Inc.
Producteurs : Alexandre Loukos & Glen Charles Landry

Lieu de tournage : Toronto
Dates de tournage : du 7 au 11 NOVEMBRE 2018
Compensation : tarif de base UDA (Union des artistes) selon la catégorie.
Date d’audition en studio pour les candidatures sélectionnées :
LUNDI 22 OCTOBRE 2018

Candidatures à envoyer à lapsusfilms@gmail.com
avant le MARDI 16 OCTOBRE 2018 à 18H.

Merci de noter que nous privilégions les candidat(e)s résidant dans la grande région de Toronto.

 

SVP suivez les indications ci-dessous pour votre candidature :

Indiquez dans le titre de votre courriel les informations suivantes dans l’ordre indiqué :
Casting Rhinocérite – Rôle qui vous intéresse – Votre nom
exemples :
Casting Rhinocérite – ROLE JULIE – Marie Laforest
Casting Rhinocérite – FIGURATION Employé – John Smith

Pour les 1ers rôles joignez :
– un lien vers votre profil et démo en ligne OU un CV avec 2 ou 3 photos claires et, si disponible, un lien pour votre démo.
– une courte self tape où vous vous présentez brièvement avant d’interpréter le texte correspondant à votre personnage ci-dessous (le tout ne doit pas dépasser 1 minute).

Les candidats sélectionnés recevront un dialogue plus complet et abouti pour l’audition en studio le lundi 22 octobre 2018.

Pour le 3e rôle SANS ABRI, joignez :
– un lien vers votre profil et démo en ligne OU un CV avec 2 ou 3 photos claires et, si disponible, un lien pour votre démo.
– une courte self tape où vous vous présentez brièvement avant d’interpréter en silence le regard vide et éteint d’un sans abri qui n’a plus rien à perdre et qui dit enfin: “I’m still here…” (le tout ne doit pas dépasser 1 minute).

Pour le 3e rôle GÉRANT(E), joignez :
– un lien vers votre profil et démo audio ou video en ligne en anglais OU un CV avec un lien vers une démo audio en anglais.

Pour les figurations, joignez juste votre photo et votre expérience en tournages le cas échéant.

 

SYNOPSIS :

Après une dispute avec son actrice vedette, une metteure en scène surmenée voit le moral de son équipe mis à l’épreuve. La pièce qu’ils répètent sur scène dans des conditions adverses met en lumière une actualité dramatique. Pendant ce temps, un homme insondable traverse la ville. Son parcours urbain se fait l’écho des thèmes de la pièce: un monde engourdi par les médias, la montée des extrémismes, une guerre brutale en Syrie et le sort tragique des réfugiés.

Les rôles de la metteure en scène et de l’homme insondable sont déjà pourvus.

 

1ERS RÔLES À POURVOIR :

KARIM (25 ans) – Issu de parents immigrés, Karim est un jeune comédien d’origine arabe avec un accent québécois ou français. Passionné, ambitieux mais mesuré, il semble plutôt zen face aux tensions qui agitent ses collègues mais il est plus vulnérable sur scène car il se donne complètement.
Texte pour la self-tape (confidence à Julie à voix basse):
“J’y crois à cette pièce, à ce qu’on fait… Sinon je serai pas là. J’essaie de pas me laisser distraire. En même temps, tout ce drame, je me dis que c’est peut-être ça aussi le chaos créatif. Il y a toujours le risque de heurter un mur.”

JULIE (25 ans) – Jeune comédienne qui vit mal les tensions au sein de la troupe. Plutôt discrète et peu bavarde, prudente et anxieuse, son talent lui permet de jouer son opposé sur scène : provocatrice et dégourdie. Son côté sibyllin et observateur indique une vie intérieure riche, un jardin secret qu’elle garde pour elle.
Texte pour la self-tape (stress et inconfort croissant face à la metteure en scène):
“On avait prévu de venir plus tôt ce matin pour s’échauffer entre nous… les autres vont pas tarder à arriver,  fait que… Tu devais pas nous rejoindre plus tard? Je comprends pas… dans mon calendrier, ton rendez-vous c’est demain…”

CHARLES (45 à 60 ans) – Comédien et ancien compagnon de route de la metteure en scène. Un homme gay masculin, décontracté (pas d’extravagance) et avec un certaine classe. Un charme discret, un humour et un flegme presque britanniques. Un soupçon de cynisme et d’indifférence mais un attachement sincère à son amie de longue date.
Texte pour la self-tape (colère froide envers son amie la metteure en scène):
“Franchement, tu t’attendais à quoi? Hier soir, c’était pas une “chicane”, c’était un psychodrame en maudit. Ça ne te coute rien de lui laisser de l’espace. Au contraire, avec tout le retard qu’on a, elle te rend service.”

 

3E RÔLES :

SANS-ABRI (45 à 65 ans) – Un homme ou une femme anglophone abimé(e) par la vie mais qui trouve sa liberté en ne s’inquiétant pas du lendemain (dialogue en anglais avec accent authentique SVP).

GÉRANT(E) (30 à 60 ans) – Voix uniquement, homme ou femme anglophone,  gérant(e) du théâtre pour une annonce hors-caméra en anglais.

 

FIGURATION :

RÉGISSEUR (35 à 55 ans) – Personnel du théâtre dans les coulisses.

JEUNE MUSULMANE (20 à 35 ans) – Jeune femme portant le hijab, elle se promène dans un lieu public en compagnie de son JEUNE ENFANT (entre 3 et 7 ans) et interagit avec l’un des premiers rôles. Idéalement, la candidate viendrait jouer avec son propre enfant.

JEUNE ENFANT (3 à 7 ans) – en compagnie de sa mère, une JEUNE MUSULMANE (voir ci-dessus).

EMPLOYÉ(E) (25-45 ans) – Homme ou femme en relative bonne forme physique, employé(e) de la station de sauvetage d’une plage Torontoise.

FOULE (20 à 70 ans) – 12 figurants de toutes origines, âges et genres pour jouer des gens qui se rendent au travail le matin dans une rue du centre-ville de Toronto.

 

Seules les personnes sélectionnées auront une réponse, merci.